La lettre du maire - Août 2012

ImprimerEnvoyer

alt

Roquetoire, le 20 août 2012.

 

Madame, Monsieur,

            Afin de vous informer utilement, nous diffusons un nouvel exemplaire de « La Lettre du Maire ».

          En effet, la période estivale est animée cette année. Après les nombreux événements festifs de juin et juillet, août voit s’engager les travaux d’aménagement de la place tandis que les dossiers de la bibliothèque et de la halte-garderie continuent leur cheminement administratif.

            Comme nous en avons pris l’habitude, l’été voit des travaux de rénovation de la voirie communale. Cette année, c’était la deuxième tranche de la rue Basse.

            Enfin, le Centre Aéré, qui accueille  216 enfants en 5 semaines, s’est  terminé par sa fête traditionnelle le samedi 18 août.

                       

            Les conseillers municipaux, les adjoints et moi-même sommes à votre écoute. N’hésitez pas à nous alerter.

            Je remercie tous ceux qui nous soutiennent et nous encouragent.

            Je vous prie d’accepter, Madame, Monsieur, mes sincères salutations.

                                                                                                                     Michel Hermant.

alt 

  L’AMENAGEMENT DE LA PLACE.

Ce projet sur lequel nous travaillons depuis 4 ans s’est révélé d’une complexité exceptionnelle lors de son montage. Il s’agissait pour nous de concilier plusieurs contraintes : la pose du réseau d’assainissement dès maintenant afin de ne pas devoir creuser de nouveau une place fraîchement aménagée, l’enfouissement des réseaux, la pose d’un plateau surélevé sur la route départementale, l’augmentation du nombre de places disponibles pour le stationnement des véhicules et enfin l’aspect esthétique.

De nombreux organismes – qui sont aussi parfois des financeurs – ont été consultés et il a fallu leur accord avant de commencer les travaux : la FDE, France Telecom et EDF pour les réseaux, le Conseil Général pour la départementale, NOREADE pour l’assainissement, l’Europe et l’Etat pour l’ensemble du projet. Rappelons que nous avons été conseillés par l’Agence d’Urbanisme de Saint-Omer et le CAUE du Pas-de-Calais et que INGEO est le maître d’œuvre de l’opération.

  • Une pensée pour Edouard Pottier, responsable du projet, qui vient de trouver la mort dans un accident de voiture fin juillet.

Ce sont les entreprises Ducrocq et Reseelec qui réalisent les travaux.

Rappelons que les travaux d’assainissement sont intégralement pris en charge par NOREADE.

Bien sûr, la réalisation  entraînera un peu de gêne pour la circulation automobile. Nous comptons sur le sens civique de chacun pour que tout se passe au mieux. Nous avons demandé à l’entreprise Ducrocq, qui réalise les travaux, de faire en sorte que les commerces et la pharmacie restent accessibles autant que possible.

Enfin, comme d’habitude, il se dit beaucoup de bêtises sur ce projet. Rappelons simplement qu’il y aura bien des arbres sur la place : cinq en tout !!! Qu’on pourra toujours s’y garer !  Que la vitesse y sera limitée à 30 KM/H ! Que les piétons disposeront enfin de cheminements qui leur seront réservés ! Que les plans sont visibles en mairie …

 

Du changement à la mairie.

Horaires d’été : du 16 juillet au 31 août. La mairie est ouverte uniquement l’après-midi (sauf le mercredi où elle est ouverte le matin).

 

Travaux d’été.

Les employés communaux, aidés par l’entreprise Jovenin d’Ecques, ont réalisé la deuxième tranche des travaux de rénovation de la voirie rue Basse.

Grâce au recrutement en contrat aidé de Clément Leroy, nous arrivons peu à peu à entretenir plus régulièrement les espaces verts et … il y a beaucoup à faire cette année en raison d’un été pluvieux.

alt

                                                                   Travaux rue Basse

 

Sécurité routière : travaux aux entrées côté Mametz et côté Quiestède.

Un courrier du président du Conseil Général et un autre de M. Dissaux nous apprennent que nos deux projets sont retenus. Toutefois, s’agissant de crédits d’Etat, nous ne pouvons engager les travaux qu’après réception de l’arrêté préfectoral d’attribution de la subvention au titre des Amendes de police.

Centre aéré.

Placé cette année sous la direction de Stéphane Hanquez, le centre ALSH s’est terminé le samedi 18 août par la traditionnelle fête. 216 enfants inscrits cette année. La cantine assurée le midi, le service de garderie, la mise à disposition du bus scolaire, le camping au stade ont beaucoup contribué au succès de l’édition 2012.

Un grand merci à Stéphane, à l’UFCV  et aux animateurs qui n’ont pas compté leur temps.

Noréade vous aide.

Dans le cadre des travaux d’aménagement de la place, Noréade mène une enquête auprès des riverains afin d’étudier les conditions techniques du raccordement. C’est aussi l’occasion pour le conseiller de Noréade de fournir des renseignements sur les aides financières qui peuvent être obtenues par les particuliers.

Sécurité routière.

Afin d’inciter les automobilistes à ralentir, nous avons été contraints de poser quatre ralentisseurs rue du Moulin.

A noter que nous n’avons pas le droit d’installer les mêmes dispositifs sur les départementales.

Des oreillards à l’église.

Dans le cadre d’une étude lancée par l’Espace Naturel Régional, de jeunes enquêteurs ont visité les combles de l’église et nous ont appris qu’un couple d’oreillards y ont élu domicile. Rappelons que les chauve-souris sont une espèce protégée.

Revalorisation de l’allocation de rentrée scolaire.

L’allocation de rentrée scolaire a été revalorisée de 25 % pour la rentrée 2012. Versée aux familles à compter du 20 août, elle bénéficie à environ cinq millions d’enfants.

Elle est destinée à financer une partie des dépenses supportées par les familles aux revenus modestes au moment de la rentrée des classes. Elle est versée, sous conditions de ressources, aux familles ayant au moins un enfant scolarisé de 6 à 18 ans. Son montant varie en fonction de l’âge de l’enfant.

Elle est versée pour chaque enfant né entre le 16 septembre 1994 et le 31 janvier 2007 inclus. L’enfant doit être inscrit dans un établissement d’enseignement ou être en apprentissage et gagner moins de 55 % du SMIC.

Les revenus nets imposables 2010 du ménage ne doivent pas dépasser un plafond qui varie en fonction du nombre d’enfants à charge. :

-          23.200 euros pour un enfant à charge ;

-          28.554 euros pour deux enfants ;

-          33.908 euros pour trois enfants.

-           

Ce plafond est revalorisé de 5.354 euros pour chaque enfant supplémentaire à charge.

La rentrée au Groupe Scolaire Martin Luther King.

Les tarifs des services périscolaires.

Le prix du repas passe de 2,90 € à 3 €.

Les autres tarifs sont inchangés :

-          Garderie : 0,80 € l’heure ;

-          Bus : 1 € pour le premier enfant ;

    0,70 € pour le deuxième ;

    0,40 € pour le troisième.