Décembre 2010

ImprimerEnvoyer

alt

               

          Madame, Monsieur,

Cette Lettre du Maire de fin d’année s’impose tant les derniers mois furent riches en événements de toute sorte.

C’est l’occasion de revenir sur l’inauguration du groupe scolaire, un événement marquant dans la vie de notre commune, même si nous avons tenu à ce qu’il se déroule avec une certaine discrétion afin de ménager les finances communales.

Le gravillonnage promis a été réalisé(chaque voie communale est regravillonnée tous les 7 ans). Un effort particulier a été consacré à la rue Saint-Vinocq, élargie par les employés communaux. L’assainissement pluvial y a été amélioré.

Côté sécurité routière, la commission que nous avons créée – à laquelle sont conviés tous les conseillers municipaux disponibles – s’est réunie le 24 septembre et le 26 novembre (une réunion préparatoire avait eu lieu le 21 juillet avec les adjoints). Nous bénéficions dans ce dossier du soutien technique de la DDTM (ex-DDE) de Boulogne-sur-mer.L’objectif est d’améliorer la sécurité routière sur toutes les voies,communales et départementales. Les premières réalisations devraient voir le jour en 2011. L’aménagement du centre en tiendra également compte.

Le dossier du PLU avance lentement mais sûrement malgré des contraintes multiples.

La réforme territoriale qui vient d’être votée aura des conséquences sur notre commune lors des prochaines élections municipales. Elle en aura aussi au niveau de l’intercommunalité. Ses effets se conjugueront à ceux de la réforme de la fiscalité locale et aux restrictions budgétaires imposées par l’Etat.

La galerie photos du site communal – www.roquetoire.fr – s’est beaucoup enrichie ces dernières semaines. N’hésitez pas à la consulter. On peut y télécharger les photos en toute liberté. Vous y trouverez également des informations sur les démarches administratives et sur la vie de la commune et des associations.

        

Les conseillers municipaux, les adjoints et moi-même sommes à votre écoute. N’hésitez pas à nous alerter.

Je vous prie d’accepter, Madame,Monsieur, mes sincères salutations.

 

                                                                           Michel Hermant.

 

 

 

25 SEPTEMBRE : INAUGURATION DU GROUPE SCOLAIRE “MARTIN LUTHER KING”.

alt

 Madame la sous-préfète dévoile la plaque « Martin Luther King ».

La plaque portant le nom de Martin Luther King fut dévoilée par Madame la Sous-Préfète. Malgré la pluie, de nombreux enfants, parents d’élèves et enseignants avaient fait le déplacement. En présence de l’harmonie, on remarquait le député, Michel Lefait, la sénatrice, Françoise Henneron, le conseiller général, Jean-Claude Dissaux, l’inspecteur de l’éducation nationale,les maires des communes voisines, les représentants des associations locales et des entreprises qui ont participé aux travaux ainsi que l’architecte, M. Marc Lenouvel.

La plupart des orateurs félicitèrent les élus roquestoriens pour le choix du nom d’un homme de paix (les enfants lurent des extraits d’un discours de Martin Luther King). Puisse ce choix apporter un peu de paix et de sérénité dans les débats qui agitent le microcosme politique roquestorien.

On remarquera que le ruban inaugural était tenu par deux anciens directeurs : M. Vanderswaelmen et Mme Davidson.

VISITE DE L’INSPECTEUR D’ACADEMIE : septembre   fut aussi marqué par la visite de l’inspecteur d’académie qui avait choisi Roquetoire pour apprécier les conditions dans lesquelles se déroulait la rentrée scolaire.

UN FRUIT A LA RÉCRÉ : l’opération a repris cette année. Il s’agit, une fois par semaine, d’habituer nos enfants à découvrir (ou redécouvrir) un fruit différent.

CANTINE, GARDERIE : comme nous l’avions annoncé, cantine et garderie sont désormais facturées mensuellement. Plus d’achat de tickets d’avance, plus de gestion fastidieuse de la part des services municipaux, plus de manipulation d’argent en mairie.L’objectif est de faciliter la vie de tous les intervenants, enfants, parents et employés communaux.

BUS : nous ne souhaitons pas polémiquer sur le bus. Beaucoup de sottises ont été dites sur le sujet. Sachez simplement qu’un appel d’offres est lancé en vue d’acquérir un bus neuf. Se pose aussi le problème de son financement. En l’absence de subventions du Conseil Général et de l’État, il faudra très probablement recourir à l’emprunt. Si cet appel d’offres était infructueux, il faudrait sans doute recourir à l’achat d’un véhicule d’occasion.

ABRIBUS : le Conseil Général nous promet un nouvel abribus.

ÉCOLE NUMÉRIQUE RURALE : La candidature de la commune n’a pas été retenue dans le cadre du programme national d’équipement des écoles rurales. Nous travaillons actuellement sur une autre piste afin d’équiper l’école d’appareils d’occasion.L’achat de tableaux blancs interactifs est également à l’étude.

ASSAINISSEMENT : Ce n’est pas encore officiel mais nous avons appris que notre candidature à NORÉADE serait acceptée.

TRAVAUX DE VOIRIE :une fois encore d’importants travaux de gravillonnage ont été réalisés. Une attention particulière a été portée à la rue Saint-Vinocq où des constructions récentes rendaient nécessaire la réalisation d’un assainissement pluvial.

alt 

Rue Saint-Vinocq pendant les travaux.

11 NOVEMBRE : tempête dans un verre d’eau. L’Echo de la Lys, en mal de sensationnel, se faisant l’ « écho » de rumeurs infondées, a cru bon de faire sa « une »– la veille du 11 novembre ! – sur la possibilité de déplacer le monumentaux morts. J’ai répondu à ma façon à l’occasion du 11 novembre. Vous trouverez ci-joint le texte du discours prononcé ce jour-là.

HAIE DU CIMETIERE : la haie malade côté rue de l’Eglise a dû être arrachée. Des charmes ont déjà été plantés pour la remplacer.

SECURITÉ ROUTIÈRE : la commission« sécurité routière » est ouverte à tous les conseillers municipaux disponibles. Avec l’aide de représentants de la DDTM (ex-DDE) de Boulogne-sur-mer, elle travaille à l’élaboration d’un plan cohérent. Plusieurs hypothèses sont à l’étude, portant sur des aménagements et un renforcement de la signalisation sur les voies communales comme sur les voies départementales.Le projet d’aménagement du bourg-centre tiendra lui aussi compte de ce souci de renforcer la sécurité. C’est dans le cadre de cette étude qu’un déplacement du monument aux morts a été proposé par l’Agence d’Urbanisme. Bien sûr, faut-il le rappeler, aucune décision sur son futur emplacement n’a été prise à ce jour.

BIBLIOTHÈQUE-MEDIATHÈQUE-CYBERCENTRE :la Région s’intéresse au projet et propose un financement pour l’équipement du futur cyber centre.

MAIRIE : le hall d’entrée a été repeint et tapissé, le bureau de la secrétaire de mairie a été agrandi, son ancien bureau étant aménagé pour devenir celui du maire. En projet : le bureau du public (en décembre si possible).

COMITÉ DES FÊTES : toujours aussi actif. Après le succès  de la soirée disco et de « Conteurs en campagne »,  l’animation des ducasses et du 14 juillet, le Téléthon a confirmé le dynamisme de cette équipe.

MAISONS FLEURIES : la presse s’en fait abondamment l’écho. Nous y reviendrons dans le prochain Roquestor.

RÉFORME TERRITORIALE :Son application entraînera le scrutin de liste dans notre commune. C’est donc la fin du panachage et l’arrivée de la parité. Nous manquons toujours de visibilité sur la réforme de la fiscalité locale. En ce qui concerne l’intercommunalité, nous savons que le Préfet veut aller vite.

ACTUALITE ECONOMIQUE :l’avenir d’ARC INTERNATIONAL figure au cœur des préoccupations des élus du Pays de Saint-Omer. La délégation reçue à Matignon le 26 octobre demandait 132millions d’euros pour assurer l’avenir économique de l’audomarois. Le Premier Ministre en a accordé un ! Rappelons que l’État avait débloqué 38 millions d’euros après la fermeture de Metaleurop !

MAISON DES SERVICES : pour pallier la disparition des services publics des zones rurales, l’ancien ministre de l’aménagement du territoire avait retenu 26 départements – dont le Pas-de-Calais – afin de lancer l’expérience des maisons des services publics.Au niveau de la Communauté de Communes du Pays d’Aire, j’ai posé la candidature de la commune de Roquetoire.

URBANISME : c’est un combat de tous les jours dans un contexte particulier. A la réglementation très restrictive (Code l’Urbanisme), s’ajoutent les contraintes du Schéma de Cohérence Territoriale (voté avant mars 2008, il s’applique aux 82 communes du Pays de Saint-Omer) et celles du Grenelle de l’Environnement. Cette course d’obstacles est encore compliquée par l’attitude  déraisonnable de certains propriétaires  qui ne veulent pas comprendre que le maire ne peut qu’appliquer la réglementation. Malgré toutes ces contraintes, notre projet avance. J’ai notamment réussi à obtenir la quasi-certitude de pouvoir construire dans les dents creuses des hameaux, ce qui nous était refusé au début. J’ai obtenu des services de l’État (la DDTM de Boulogne-sur-mer) qu’ils nous accompagnent  avec INGEO afin de mener ce dossier à son terme.

ARRÊTÉS DU MAIRE : deux arrêtés viennent d’être pris. Curieusement ça n’avait encore jamais été fait.L’un vise à réglementer les busages : désormais, le busage d’un fossé ne pourra être réalisé qu’avec l’accord de la mairie. En outre, il est désormais interdit de consommer de l’alcool sur la voie publique.

COMMUNAUTÉ DE COMMUNES :l’aménagement des chemins de randonnée est en cours. Les panneaux de direction ont été posés. L’hôtel d’entreprises de Wittes est ouvert. L’arrivée de nouvelles entreprises sur le site de Saint-Martin est toujours espérée. La construction d’une nouvelle piscine est en projet. Enfin, après le succès des projections en plein air de cet été à Roquetoire et Racquinghem, de nouvelles séances ont lieu régulièrement à l’Aréa. Le renforcement de l’éclairage public continue(prochainement, une attention particulière sera consacrée au parking de l’école).

CENTRE AÉRÉ : il sera communal en 2011. Les inscriptions auront lieu en mairie sous la responsabilité de Marion Lesecq. Il sera rebaptisé Centre de Loisirs sans Hébergement (CLSH).

INFORMATIONS PRATIQUES

La mairie est ouverte tous les jours. Voici les horaires :

  • Lundi, mardi, jeudi, vendredi : 9 H - 12 H ; 14 H - 18 H.
  • Mercredi : 9 H – 12 H.

Tel. 03 21 39 05 07
Fax 03 21 39 70 16
Email : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.     
Site : www.roquetoire.fr

La bibliothèque :

  • Mardi et vendredi : 16 H 45 - 17 H 45.
  • Mercredi : 14 H - 17 H.
  • Samedi : 11 H - 12H.

Le cyber-centre :

  • Mercredi : 14 H - 17 H,
  • Vendredi : 14 H - 19 H,
  • Samedi : 9 H -12 H.